« Rendez-vous au Manoir du Lac »

Mi­c­hel Mar­min
Elé­ments (juil­let-se­pembre 2011. N° 140)

Le plus re­c­her­c­hé, et le plus dif­fi­cile à trou­ver, des ro­mans de Jean Par­vu­les­co (1929-2010), Ren­dez-vous au Ma­noir du Lac, vient de pa­raître aux édi­tions Alexi­p­har­maque. Cette réé­di­tion est une très bonne nou­velle. Pa­ru ini­tia­le­ment en 1999 aux édi­tions Jean Cu­rut­c­het, ce ro­man avait ra­pi­de­ment dis­pa­ru des cir­cuits de dif­fu­sion, même les plus con­fi­den­tiels. Faut-il as­si­mi­ler cette dis­pa­ri­tion à une cons­pi­ra­tion ? Le con­te­nu par­ti­cu­liè­re­ment ex­p­lo­sif du ré­c­it et de la per­son­na­li­té de l’au­teur en se­raient alors la cause. On pou­vait ain­si lire en qua­t­rième de cou­ver­ture : « Les des­sous po­li­tique des an­nées de la pre­mière pré­s­i­dence de François Mit­te­rand y servent de toile de fond à des san­g­lantes con­f­ron­ta­tions entre les hautes po­lices pa­ral­lèles du ré­gime et l’ac­tion contre-st­ra­té­gique clan­des­tine de cer­tains grou­pe­ments ré­vo­lu­tion­naires d’in­f­luence se­c­rè­te­ment gaul­liste, et bien plus obs­cure, in­a­vouable. » Du grand Par­vu­les­co, et du plus réjouis­sant, où la po­li­tique, la mé­t­a­p­hy­sique et l’éro­tisme sont con­voqués pour en­t­raî­ner le lec­teur dans un uni­vers pa­ral­lèle où Bal­zac, Eu­gène Sue, Lo­ve­c­raft, Claude Rank et le marquis de Sade pa­raissent s’être don­nés ren­dez-vous…

Ré­bel­lion (juil­let-août 2011. N° 49)

Les édi­tions Alexi­p­har­maque ont eu l’heu­reuse idée de pu­b­lier ce ro­man de Jean Par­vu­les­co ini­tia­le­ment pa­ru en 2000 de­ve­nu ra­pi­de­ment in­dis­po­nible, et à pro­pos duquel ce­lui-ci dé­c­la­rait dans le n°126 de la re­vue Elé­ments, qu’il fai­sait par­tie de son « cycle ar­t­hu­rien », un « cycle pro­p­hé­tique » com­men­cé en 1987 avec la Ser­vante por­tu­gaise et dont le der­nier opus pu­b­lié – dont nous avion ren­du compte – fut un Voyage en Col­c­hide. Dans le cours de « l’his­toire vi­sible », le ré­c­it dé­bute en mai 1981 avec l’él­ec­tion de François Mit­te­rand et court sur les quelques mois qui sui­v­ront. Au coeur d’un ét­range « ma­noir » se mo­bi­lise une cen­t­rale oc­culte de com­bat contre-st­ra­té­gique al­ter­na­tif à la conju­ra­tion « so­cia­lo-com­mu­niste » se met­tant en place. Le cours des évé­n­e­ments mon­t­re­ra qu’en réa­l­i­té la si­tua­tion propre du nou­veau pré­s­ident de la Ré­pu­b­lique ca­c­hait quelque chose d’in­fi­ni­ment plus com­p­lexe et que le groupe opé­ra­tif du « Ma­noir du Lac » re­le­vait d’une réa­l­i­té pré­d­es­ti­née et d’un ordre dif­fér­ent de ce à quoi­c­royait ad­hé­r­er cer­tains de ses pro­ta­go­nistes.
Comme souvent dans son oeuvre, Jean Par­vu­les­co ex­p­lore les des­sous ca­c­hées de la Grande Po­li­tique mais plus en­core le noyau mé­t­a­p­hy­sique de celle-ci : « Il n’y a donc pas, à vrai dire, des cons­pi­ra­tions po­li­tiques qui vaillent, il n’y a des cons­pi­ra­tions dé­c­i­sives qu’au seul ni­veau si­dé­ral ; c’est dans les hau­teurs des cieux qu’il s’agit d’in­ter­ve­nir pour ob­te­nir que les chan­ge­ments pro­fonds, su­p­ra-his­to­riques, puissent avoir lieu dans l’his­toire de ce monde et de son de­ve­nir. ». Le moyen opé­ra­toire qu’ap­pelle ce chan­ge­ment abys­sal, l’éc­ri­ture du ro­man le st­ruc­ture par les opé­ra­tions amou­reuses qui y sont con­voquées et qui cons­ti­tuent la réa­l­i­té ul­time et pré­d­es­ti­née des per­son­nages prin­ci­paux ceints, dans leur quête nup­tiale par l’In­cen­diulm Amo­ris. Ce­la plonge le lec­teur dans les ver­tiges d’une cons­pi­ra­tion éro­tique de haute in­ten­si­té proche de cer­taines li­mites : « tout vrai ro­man n’est-il pas une aven­ture des li­mites, dont on ne sort ja­mais tout à fait im­pu­né­ment ? »

Rendez-vous au Manoir du Lac - Jean Parvulesco


Alexipharmaque éditions Alexipharmaque éditions Adresse : BP 60359, BILLÈRE Cedex, Pyrénées-Atlantiques. 64141, France Téléphone : +33(0)6 77 68 26 71. .
cara-tm cara-tm Adresse : 8 avenue Roger Cadet, LESCAR, Pyrénées-Atlantiques. 64230, France Téléphone : 06 17 81 24 02. .