« La confirmation boréale »

Mi­c­hel Mour­let
Car­net de route (13/03/10)
« A Jean Par­vu­les­co »

Cher Jean,

Votre Con­fir­ma­tion bo­réale, com­pa­rée à la lit­té­ra­ture cri­tique ac­tuelle, est comme un obus de la Grosse Ber­t­ha par rap­port aux balles en ca­ou­t­c­houc des forces de l’ordre. Une co­hé­r­ence im­p­res­sion­nante la mo­bi­lise et si, comme vous le sa­vez, je n’en par­tage pas tous les thèm­es (en par­ti­cu­lier l’Em­pire – toute es­pèce d’ag­g­lo­mé­rat fic­tif de com­po­sants hé­té­ro­gènes, co­losse d’ar­gile ain­si qu’il est prou­vé au long de l’His­toire – étant en­tiè­re­ment du cô­té de ce que vous ap­pe­lez dans votre dé­di­cace « la France se­c­rète », celle de mes an­cêtres de­puis la prise de Rome par Bren­nos…), je ne puis qu’ad­mi­rer l’ar­se­nal, l’acier et l’ex­p­lo­sif, et me sen­tir très fier d’être mê­lé à ce bom­bar­de­ment.
Pour me li­mi­ter aux deux cha­pitres qui me con­cernent, j’y ai re­t­rou­vé la pers­pi­ca­ci­té et la force per­sua­sive qui m’avaient sé­duit lors d’une pre­mière lec­ture. Vous avez mis le doigt sur ce jeu de pile ou face de l’amour, où le disque d’or blanc aux deux ef­fi­gies – Ma­gue­lonne, Ma­rie Dor­val – dans mes livres est toujours re­tom­bé du même cô­té, sauf une fois : je de­vais au moins une fois mon­t­rer la face ca­c­hée de la lune que le joueur es­père en vain voir ap­pa­raître. Il fal­lait bien, par con­séq­uent, que ce fût une lé­gende.
Quant à ce que vous dites de la mi­sère de la lit­té­ra­ture of­fi­cielle de­puis une qua­ran­taine d’an­nées, c’est d’une vé­ri­té con­fon­dante. Vous y dis­tin­guez, à l’œuvre de ma­nière con­cer­tée, les «puis­sances du néant» ; j’au­rais ten­dance à n’y voir, plus tris­te­ment en­core, que l’alié­na­tion mé­diocre de toute lit­té­ra­ture, de tout art (cf. ce que le ven­deur de soupe Pi­nault a in­f­li­gé à Ve­nise !), arts trans­for­més en mar­c­han­dises comme les autres ; et l’on sait com­ment et pourquoi la mar­c­han­dise s’au­to­dé­t­ruit sans cesse pour se re­cons­ti­tuer en nou­velle mar­c­han­dise, elle-même rem­p­la­cée à court terme, etc. ; ce­la en sup­pu­tant et flat­tant toujours un peu plus bas­se­ment les con­som­ma­teurs, pré­s­u­més aus­si majo­ri­taires que dé­biles. En­fin, quelles qu’en soient les causes ap­pa­rentes ou ca­c­hées, le ré­s­ul­tat est sous nos yeux, et là aus­si vous poin­tez le doigt avec pré­c­i­sion sur la plaie.
Longue vie aux Édi­tions Alexi­p­har­maque et à la Con­t­re­lit­té­ra­ture de Jean Par­vu­les­co !

La confirmation boréale - Jean Parvulesco


Alexipharmaque éditions Alexipharmaque éditions Adresse : BP 60359, BILLÈRE Cedex, Pyrénées-Atlantiques. 64141, France Téléphone : +33(0)6 77 68 26 71. .
cara-tm cara-tm Adresse : 8 avenue Roger Cadet, LESCAR, Pyrénées-Atlantiques. 64230, France Téléphone : 06 17 81 24 02. .