« Toxiques et codex »

Livr’Arbitres (n°13)

Cocktail de maximes à consommer sans modération. Laissez-les infuser, passez-les au tamis de votre jugement, savourez tout en méditant. Un exercice reposant et vivifiant, idéal en période hivernale.

Nietzsche Académie

Nouvel opus de l’écrivain Bruno Favrit, Toxiques & codex est un recueil de maximes publié aux éditions Alexipharmaque. L’exercice s’inscrit dans la fidélité à la tradition nietzschéenne de l’aphorisme, de préférence lucide et mordant à l’image des moralistes français Vauvenargues et La Rochefoucauld. Bruno Favrit se sort brillamment de cet exercice de style hautement philosophique qui oblige le lecteur à méditer – ruminer disait Nietzsche – chaque phrase pour mieux pénétrer la profondeur du message. Il reste à souhaiter à Bruno Favrit de ne pas s’arrêter en si bon chemin à l’image de Nietzsche qui après sa période des Lumières renoua avec la pensée mythique et accoucha de son Zarathoustra, l’évangile du surhomme. Auteur à suivre avec intérêt et de près donc. Ne voyez-vous pas les nuages s’amonceler ? De ce nuage sortira bientôt l’éclair…

Quelques aphorismes de Bruno Favrit coups de coeur de la Nietzsche académie :

“Ils voient évolution là où il n’y a qu’évolution d’une pathologie.”

“Société où seules aboutissent vraiment les méditations des notaires et des comptables.”

“De grandes idées brandies par des hommes qui ne veulent pas être grands.” “Ne pas expliquer la voie mais la montrer.” “Je n’ose pas assez et je m’indigne trop.” “Ils préfèrent être ce qu’ils ont.”

Pierre Gillieth
Réfléchir&Agir (n°45)

Bruno Favrit fait actuellement feu de tout bois. A peine ses carnets parus (Midi à la source chez Auda Isarn), voici qu’il enchaîne avec un exercice qu’il affectionne : les aphorismes (on se souvient de son recueil Alabastrum, paru aux éditions Mengal). Reprenant le noble flambeau d’un La Rochefoucault ou d’un Cioran, Bruno Favrit arpente avec curiosité les trottoirs de notre modernité, et en retire des impressions justes et cruelles, mais qui incitent toujours à la réflexion et à l’action (comme le titre d’une célèbre revue !). Pour vous mettre en appétit, voici quelques pensées tirées de ce recueil : “Nous ne manquons pas d’ambition mais d’ambitieux.” “Une fois que l’ancre à touché le fond, ils se comptent soudain plus nombreux à préconiser de ne pas la laisser filer.” “Là où j’attends des éveilleurs s’avancent des répétiteurs.” “ Face aux armées de prédicateurs, c’est la science qui raconte le monde.” Revigorant.

François-Xavier Rochette
Rivarol (N°3100, juin 2013)
Des maximes à profusion

Même si vous n’êtes pas nietzschéen, et c’est légitime, vous pourrez apprécier le petit ouvrage concocté par Bruno Favrit, lui-même nietzschéen invétéré. Un recueil de maximes, plus de 700, qui réveillera par à coups telle ou telle facette de votre intelligence. Des lignes à lire entre deux cocktails ? Ô paradoxe (qui, il est vrai, apparaît sous notre propre prisme) ! En voici quelques-unes en guise d’aperçu.
Pourquoi les mêmes qui martèlent que tous les hommes sont égaux n’ont-ils que le mot “inégalités” à la bouche ?
Ne pas voir sympathie dans ce qui n’est que commerce avec l’espèce.
Comme on brûle sa rétine à trop contempler la lumière, le bonheur qui ne s’abreuve pas à la fraîcheur de l’ombre se ternit.
Ne pas chercher pourquoi on se repent mais pourquoi on en éprouve le besoin. (Maxime très, trop, nietzschéenne ?)
Plutôt que de chercher à dire son nom, l’autorité doit d’abord travailler à asseoir ses principes.

Toxiques et codex - Bruno Favrit


Alexipharmaque éditions Alexipharmaque éditions Adresse : BP 60359, BILLÈRE Cedex, Pyrénées-Atlantiques. 64141, France Téléphone : +33(0)6 77 68 26 71. .
cara-tm cara-tm Adresse : 8 avenue Roger Cadet, LESCAR, Pyrénées-Atlantiques. 64230, France Téléphone : 06 17 81 24 02. .