« Toxiques et codex »

Li­vr’Ar­bitres (n°13)

Cock­tail de maximes à con­som­mer sans mo­dé­ra­tion. Lais­sez-les in­fu­ser, pas­sez-les au ta­mis de votre ju­ge­ment, sa­vou­rez tout en mé­di­tant. Un exer­cice re­po­sant et vi­vi­fiant, idéal en pé­r­iode hi­ver­nale.

Nietzsche Aca­dé­m­ie

Nou­vel opus de l’éc­ri­vain Bru­no Fa­v­rit, Toxiques & co­dex est un re­cueil de maximes pu­b­lié aux édi­tions Alexi­p­har­maque. L’exer­cice s’ins­c­rit dans la fi­dé­l­i­té à la tra­di­tion nietz­s­c­héenne de l’ap­ho­risme, de pré­fé­r­ence lu­cide et mor­dant à l’image des mo­ra­listes français Vau­ve­nargues et La Ro­c­he­fou­cauld. Bru­no Fa­v­rit se sort bril­lam­ment de cet exer­cice de style hau­te­ment phi­lo­so­p­hique qui ob­lige le lec­teur à mé­di­ter – ru­mi­ner di­sait Nietzsche – chaque ph­rase pour mieux pé­né­t­rer la pro­fon­deur du mes­sage. Il reste à sou­hai­ter à Bru­no Fa­v­rit de ne pas s’ar­rê­ter en si bon che­min à l’image de Nietzsche qui ap­rès sa pé­r­iode des Lu­mières re­noua avec la pen­sée my­t­hique et ac­cou­c­ha de son Za­ra­t­hous­t­ra, l’évan­gile du su­r­homme. Au­teur à suivre avec in­té­rêt et de près donc. Ne voyez-vous pas les nuages s’amon­ce­ler ? De ce nuage sor­ti­ra bien­tôt l’éc­lair…

Quelques ap­ho­rismes de Bru­no Fa­v­rit coups de coeur de la Nietzsche aca­dé­m­ie :

“Ils voient évo­lu­tion là où il n’y a qu’évo­lu­tion d’une pa­t­ho­lo­gie.”

“So­cié­té où seules abou­tissent vrai­ment les mé­di­ta­tions des no­taires et des comp­tables.”

“De grandes idées bran­dies par des hommes qui ne veulent pas être grands.” “Ne pas ex­p­liquer la voie mais la mon­t­rer.” “Je n’ose pas as­sez et je m’in­digne trop.” “Ils pré­fèrent être ce qu’ils ont.”

Pierre Gil­lieth
Ré­f­lé­c­hir&Agir (n°45)

Bru­no Fa­v­rit fait ac­tuel­le­ment feu de tout bois. A peine ses car­nets pa­rus (Mi­di à la source chez Au­da Isarn), voi­ci qu’il en­c­haîne avec un exer­cice qu’il af­fec­tionne : les ap­ho­rismes (on se sou­vient de son re­cueil Ala­bas­t­rum, pa­ru aux édi­tions Men­gal). Re­p­re­nant le noble flam­beau d’un La Ro­c­he­fou­cault ou d’un Cio­ran, Bru­no Fa­v­rit ar­pente avec cu­rio­si­té les trot­toirs de notre mo­der­ni­té, et en re­tire des im­p­res­sions justes et cruelles, mais qui in­citent toujours à la ré­flex­ion et à l’ac­tion (comme le titre d’une cé­lèbre re­vue !). Pour vous mettre en ap­pé­tit, voi­ci quelques pen­sées ti­rées de ce re­cueil : “Nous ne manquons pas d’am­bi­tion mais d’am­bi­tieux.” “Une fois que l’ancre à tou­c­hé le fond, ils se comptent sou­dain plus nom­b­reux à pré­co­ni­ser de ne pas la lais­ser fi­ler.” “Là où j’at­tends des éveil­leurs s’avancent des ré­pé­ti­teurs.” “ Face aux ar­mées de pré­di­ca­teurs, c’est la science qui ra­conte le monde.” Re­vi­go­rant.

François-Xa­vier Ro­c­hette
Ri­va­rol (N°3100, juin 2013)
Des maximes à pro­fu­sion

Même si vous n’êtes pas nietz­s­c­héen, et c’est lé­gi­time, vous pour­rez ap­p­ré­c­ier le pe­tit ou­v­rage con­coc­té par Bru­no Fa­v­rit, lui-même nietz­s­c­héen in­vé­té­ré. Un re­cueil de maximes, plus de 700, qui ré­veil­le­ra par à coups telle ou telle fa­cette de votre in­tel­li­gence. Des lignes à lire entre deux cock­tails ? Ô pa­ra­doxe (qui, il est vrai, ap­pa­raît sous notre propre prisme) ! En voi­ci quelques-unes en guise d’aperçu.
Pourquoi les mêmes qui mar­tèlent que tous les hommes sont égaux n’ont-ils que le mot “in­é­ga­li­tés” à la bouche ?
Ne pas voir sym­pa­t­hie dans ce qui n’est que com­merce avec l’es­pèce.
Comme on brûle sa ré­t­ine à trop con­tem­p­ler la lu­mière, le bon­heur qui ne s’ab­reuve pas à la fraî­c­heur de l’ombre se ter­nit.
Ne pas cher­c­her pourquoi on se repent mais pourquoi on en ép­rouve le be­soin. (Maxime très, trop, nietz­s­c­héenne ?)
Plu­tôt que de cher­c­her à dire son nom, l’au­to­ri­té doit d’abord tra­vail­ler à as­seoir ses prin­cipes.

Du(es) même(s) auteur(s) aux éditions Alexipharmaque :

« Toxiques et codex »
Maximes (Broché)

Collection : Les Reflexives

« Le soleil d'or »
Roman (Broché)

Collection : Les Narratives

« Midi à la source, Carnets 1990-2013 »
Carnets (eBook)

Collection : Les Rares

Toxiques et codex - Bruno Favrit


Alexipharmaque éditions Alexipharmaque éditions Adresse : BP 60359, BILLÈRE Cedex, Pyrénées-Atlantiques. 64141, France Téléphone : +33(0)6 77 68 26 71. .
cara-tm cara-tm Adresse : 8 avenue Roger Cadet, LESCAR, Pyrénées-Atlantiques. 64230, France Téléphone : 06 17 81 24 02. .